Plan du site  
français  English
pixel

Blog du campus SUPINFO Nantes

Episode 1 : Une année à SUPINFO Londres racontée par l’une de nos étudiantes !

Publié le 17 juillet 2014 dans Actualités

Chaque année, se sont plus de 500 étudiants de SUPINFO qui voyagent à travers le monde, grâce à un programme académique synchronisé et une forte présence à l’International avec 36 campus dans le monde !

Betty Lenormand, originaire de la région nantaise nous raconte son année en Master 1 à SUPINFO Londres.

 

Bonjour Betty, l’année dernière tu étais à SUPINFO Londres, allons directement au vif du sujet, si c’était à refaire, est-ce que tu repartirais ?

Évidemment ! Après je pense bien que tout le monde à ses propres préférences, mais l’ambiance de Londres a, pour moi, quelque chose de magique. Les gens ne s’énervent pas, ils sont courtois, le métro est propre, l’architecture magnifique. On se balade sur les marchés, dans les salles d’arcades (on fait beaucoup de marche à pied à Londres). Le soir, après les cours, tout le monde se dirige vers les Pubs pour boire un petit verre ensemble, afin de discuter de la journée, le tout en compagnie des chefs d’entreprises du coin, car nous nous trouvions au beau milieu de la City (quartier des affaires de Londres).

Les gens se fichent de vos différences, et sont toujours prêts à discuter avec même, vous si vous cherchez parfois vos mots.

Il y a une ouverture d’esprit sur certains points que j’ai été ravie de découvrir là-bas.

Je n’ai qu’une hâte, c’est de repasser un week-end/une semaine là-bas !

Comment as-tu préparé ce voyage, t’es-tu entraînée en anglais avant le départ ?

Je suis partie avec deux camarades de classe et nous avons choisi de prendre une petite maison de banlieue (Zone 3) en collocation. C’est l’un de mes colocataires qui l’a trouvée, en allant à Londres un mois avant. Nous étions à une demi-heure de l’école, mais nous avions pas mal de place, comparé à d’autres étudiants qui étaient dans le centre. Notre maison est rapidement devenue le repaire pour travailler les projets et pour se poser le soir autour d’un barbecue. On a eu beaucoup de chance d’être aussi bien installé.

Du coup, on s’était renseigné sur le prix du métro, car ça allait de paire avec le prix du loyer (plus vous êtes loin du centre, plus vous payez cher les transports et moins vous payez cher votre appartement/maison). C’est étonnement cher. La vie sur Londres l’est, de toute manière, et je pense que chacun s’y était bien préparé.

Pour l’anglais, on ne peut pas dire que je m’étais particulièrement entraînée. Je regardais souvent des films en anglais sous-titrés, et je lisais de plus en plus de livres en anglais. J’avais un niveau moyen/bon en partant, et je suis revenue avec un niveau très correct (et un accent bien meilleur!).

 

Quel évènement t’as le plus marquée sur place ?

J’hésite… Deux choses m’ont marquées. (En fait, beaucoup plus, mais il faut bien que je fasse un choix !)

En terme d’évènement très marquant, il y a eu mon entretien dans une grande filiale de jeux vidéos, pour une poste de traductrice français/anglais, à 20h par semaine (ce qui collait avec le rythme de SUPINFO) : ce fut une excellente expérience. J’ai déjà passé pas mal d’entretiens depuis que je suis à SUPINFO, mais là, c’était vraiment différent. Les meilleurs candidats au poste ont tous été appelés à la même heure au même endroit pour passer des examens pratiques, afin de vérifier le niveau de chacun. C’était impressionnant.

Comme il y a eu des licenciements à la même période, personne n’a finalement été retenu pour le poste, mais ce fut une expérience très marquante.

(Pour les curieux, la société commençait par Squa… et finissait par …enix).

L’autre évènement, c’était un concert. Par un coup de chance, mon groupe préféré passait à Londres dans une petite salle. On s’est retrouvé à une centaine dans un pub, avec le groupe qui jouait à dix mètres de nous ! Tout le monde était là, boisson à la main, en train de chanter avec eux.

Si vous aimez la musique, vous serez servi à Londres !

 

Et parmi les « choses à découvrir », qu’as-tu préféré ?

Le marché de Camden Town ! C’est un grand marché très vivant et hyper  branché, où les gens parlent de tout et de rien.On peut s’asseoir dans un petit salon de thé au beau milieu des Stables (les écuries) bien au chaud, déguster des plats venus du monde entier en se baladant dans les ruelles. C’était un réel plaisir d’y aller à chaque fois.

L’autre endroit magique que j’ai adoré, c’était le museum d’histoire naturelle. C’est un point de vue personnel, mais il a un cachet extraordinaire et on y voit beaucoup de choses très intéressantes !

 

Parlons maintenant un peu plus de l’environnement technologique à Londres, as-tu eu l’occasion de te rendre à des évènements et rencontrer des startups ?

Oh oui ! Si vous ne connaissez pas le système de Meetup, je vous conseille vivement d’y jeter un oeil. En gros, il s’agit de rencontres/évènements professionnels (ou non) organisés à travers le réseau social Meetup. Une tonne d’évènements vous est proposé, puis vous vous inscrivez à ceux que vous souhaitez.

J’ai fait quelques conférences sur le Google Campus de Londres. Vous arrivez, les boissons et les petits fours sont offerts. Les gens discutent un peu, puis la conférence démarre. A la fin, tout le monde peut discuter avec le conférencier. C’était très intéressant. Et les gens étaient assez étonnés (et ravis) de voir des étudiants français s’intéresser à certains sujets.

Je ne crois pas qu’il existe un équivalent français de Meetup, et c’est bien dommage. Sur Nantes, je pense que ça marcherait bien.

Il y avait par mal de startups qui présentaient leurs visions des choses, également. C’était très intéressant.

Aujourd’hui, tu es en Master 2, est-ce que tu aimerias retourner à Londres pour y travailler ?

Ahaha. Ce fut une très belle expérience, mais j’ai une vie à Nantes. De plus, j’ai la chance d’être dans une excellente boite, qui est sur la même longueur d’onde que moi.
Je pense sincèrement que si je n’avais pas eu la chance d’être chez eux…j’y aurai réfléchi.
Londres est attrayante. En terme d’ambiance, d’opportunité professionnelle…

Si ma boite me dit un jour qu’elle ouvre une agence là-bas (c’est beau de rêver), je pense que le grand dilemme se poserait à nouveau !

 

Si tu devais dresser un top 3 des différences entre la vie en France et la vie à Londres que ce soit en terme de comportement, d’habitudes alimentaires…?

1- Le respect/calme des Anglais Vs les Français râleurs

2- Les pubs, un lieu de convivialité Vs les bars français (bien que je commence à en trouver des sympas à Nantes)

3- Le poulet Vs la gastronomie française (autant dire qu’en étant bonne mangeuse, j’étais triste)

 

Quel conseil donnerais-tu à un étudiant qui veut aller à Londres ?

Londres est chère. Il faut garder ce point en tête, c’est primordial. N’hésitez pas à faire de la collocation, les gens sont souvent ouverts et agréables. Si vous pouvez être dans le centre, et que vous aimez le vélo, prenez un vélo pliant : vous pourrez le caler dans un coin de l’école pour éviter qu’il se fasse voler, et vous ne payerez quasiment pas de transports en commun.

Ah ! Et profitez au maximum. :)

 

 

Rencontrez SUPINFO Nantes

Rencontrez-nous à l'occasion des Journées Portes-Ouvertes (JPO) organisées dans l'ensemble des campus SUPINFO en France et dans le monde.

Rencontrez SUPINFO Nantes

Contactez SUPINFO Nantes

Vous avez besoin d'informations complémentaires sur l'établissement ? Vous désirez parler à une conseillère d'orientation ou obtenir une adresse régionale ?

Contactez SUPINFO Nantes
A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels